Dominique Augey, François Demers et Jean-François Tétu

Cet ouvrage complète le cycle de recherche entrepris en 2002
par le Réseau d’études sur le journalisme (REJ) sous le thème
«Hybridation et création des genres médiatiques». Le REJ a publié en
2005 un premier ouvrage issu de ces travaux sous le titre: Le
journalisme en invention, nouvelles pratiques, nouveaux acteurs, qui
réunit les analyses de plusieurs équipes sur des phénomènes observés en
France. Ce second livre élargit la scène à d’autres lieux du monde où
ont émergé de nouveaux genres de journalisme et où l’on rencontre des
hybridations parfois innovantes, parfois surprenantes. Ce que désigne
le terme «journalisme» paraît encore plus large et changeant. Cette
diversité liée à la géographie, à l’histoire et aux différences
culturelles et sociales multiplie les objets, les énonciations, les
stratégies et les conceptions nationales à prendre en compte pour
étudier le journalisme et les recherches qui lui sont dédiées. Dans des
contextes différents et en changement, le centre fondateur du
journalisme demeure en Occident, d’où a émergé une conception dominante
fortement liée à une vie politique et étatique. C’est ce qu’illustre ce
livre qui présente quelques figures de la réalité contemporaine du
journalisme en divers lieux du monde.


Dominique Augey, François Demers et Jean-François Tétu

Cet ouvrage complète le cycle de recherche entrepris en 2002
par le Réseau d’études sur le journalisme (REJ) sous le thème
«Hybridation et création des genres médiatiques». Le REJ a publié en
2005 un premier ouvrage issu de ces travaux sous le titre: Le
journalisme en invention, nouvelles pratiques, nouveaux acteurs, qui
réunit les analyses de plusieurs équipes sur des phénomènes observés en
France. Ce second livre élargit la scène à d’autres lieux du monde où
ont émergé de nouveaux genres de journalisme et où l’on rencontre des
hybridations parfois innovantes, parfois surprenantes. Ce que désigne
le terme «journalisme» paraît encore plus large et changeant. Cette
diversité liée à la géographie, à l’histoire et aux différences
culturelles et sociales multiplie les objets, les énonciations, les
stratégies et les conceptions nationales à prendre en compte pour
étudier le journalisme et les recherches qui lui sont dédiées. Dans des
contextes différents et en changement, le centre fondateur du
journalisme demeure en Occident, d’où a émergé une conception dominante
fortement liée à une vie politique et étatique. C’est ce qu’illustre ce
livre qui présente quelques figures de la réalité contemporaine du
journalisme en divers lieux du monde.

[node:ad]