Daphnée Dion-Viens, Le Soleil |

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) a un
nouveau président : François Bourque, chroniqueur au Soleil.

– – – –

Au cours de son mandat de trois ans, le chroniqueur municipal entend
s’attaquer à deux sujets «sensibles», à commencer par la
montréalisation de l’information. «Il faut continuer à être vigilant,
dit-il. C’est sûr qu’à Québec, il y a un problème de centralisation de
l’information. Mais il y a des nuances à faire, la situation n’est pas
la même partout.»

Pour dépasser les perceptions, la FPJQ veut
d’ailleurs documenter l’état de l’information régionale au Québec. «On
veut en faire un exercice crédible sur le plan méthodologique, réalisé
conjointement avec le Conseil de presse», explique M. Bourque, qui
pratique le métier depuis 24 ans.

Daphnée Dion-Viens, Le Soleil |

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) a un
nouveau président : François Bourque, chroniqueur au Soleil.

– – – –

Au cours de son mandat de trois ans, le chroniqueur municipal entend
s’attaquer à deux sujets «sensibles», à commencer par la
montréalisation de l’information. «Il faut continuer à être vigilant,
dit-il. C’est sûr qu’à Québec, il y a un problème de centralisation de
l’information. Mais il y a des nuances à faire, la situation n’est pas
la même partout.»

Pour dépasser les perceptions, la FPJQ veut
d’ailleurs documenter l’état de l’information régionale au Québec. «On
veut en faire un exercice crédible sur le plan méthodologique, réalisé
conjointement avec le Conseil de presse», explique M. Bourque, qui
pratique le métier depuis 24 ans.

[node:ad]