Alors que l'auteur de la fusillade dans les locaux de la rédaction du journal Libération à Paris court toujours dans la nature et qu'on ne connait donc pas les raisons de son geste, la twittosphère s'agite.

[node:ad]