Monde municipal et journalisme ne parviennent pas encore à cohabiter harmonieusement. La Fédération professionnelle des journalistes du Québec a indiqué vouloir durcir le ton à l’égard de ce qu’elle qualifie de “potentats locaux“.

Monde municipal et journalisme ne parviennent pas encore à cohabiter harmonieusement. La Fédération professionnelle des journalistes du Québec a indiqué vouloir durcir le ton à l’égard de ce qu’elle qualifie de “potentats locaux“.

[node:ad]