Sylvain Larocque, La Presse canadienne |

Que les employés du Journal de Québec se le tiennent pour dit: s’il
n’en tient qu’à Pierre Karl Péladeau, le lock-out ne sera levé qu’après
l’obtention d’importantes concessions syndicales. Le président et chef de la direction de Quebecor a profité de l’assemblée annuelle des actionnaires de la société, jeudi à Montréal, pour défendre la position patronale dans ce conflit qui s’étire depuis 14 mois.

Sylvain Larocque, La Presse canadienne |

Que les employés du Journal de Québec se le tiennent pour dit: s’il
n’en tient qu’à Pierre Karl Péladeau, le lock-out ne sera levé qu’après
l’obtention d’importantes concessions syndicales. Le président et chef de la direction de Quebecor a profité de l’assemblée annuelle des actionnaires de la société, jeudi à Montréal, pour défendre la position patronale dans ce conflit qui s’étire depuis 14 mois.

[node:ad]