Corinne Lesnes, Le Monde |

Amy Carlson Gustafson, la critique télé du Pioneer Press,
le quotidien de Saint Paul, en parle encore. A l’occasion de la
convention républicaine, début septembre, les présentateurs des trois
journaux télévisés du soir – des vedettes nationales – ont accepté de
lui donner une interview. Pas Jon Stewart. A défaut d’entretien, la
journaliste a eu droit à une place pour assister au tournage du Daily Show. Trois heures d’attente. Une place dans les rangs du public. Pour qui Jon Stewart se prend-il ?


Corinne Lesnes, Le Monde |

Amy Carlson Gustafson, la critique télé du Pioneer Press,
le quotidien de Saint Paul, en parle encore. A l’occasion de la
convention républicaine, début septembre, les présentateurs des trois
journaux télévisés du soir – des vedettes nationales – ont accepté de
lui donner une interview. Pas Jon Stewart. A défaut d’entretien, la
journaliste a eu droit à une place pour assister au tournage du Daily Show. Trois heures d’attente. Une place dans les rangs du public. Pour qui Jon Stewart se prend-il ?

[node:ad]