Jean-Marc Salvet, Le Soleil |

TQS a beau avoir été une télé controversée, il faut déplorer le fait
que c’est probablement ce qu’elle mettait de mieux en ondes — ses
bulletins d’informations — qu’on sacrifie.

Si ses dirigeants avaient investi dans des émissions de divertissement
de qualité plutôt que de programmer de médiocres Caméras cachées ou de
pathétiques Drôles de vidéos, le Conseil de la radiodiffusion et des
télécommunications canadiennes (CRTC) n’aurait sans doute pas été
obligé, hier, d’élargir la notion de télévision généraliste au point,
malheureusement, de la vider de toute substance; au point de faire de
l’information un service minimal.

Jean-Marc Salvet, Le Soleil |

TQS a beau avoir été une télé controversée, il faut déplorer le fait
que c’est probablement ce qu’elle mettait de mieux en ondes — ses
bulletins d’informations — qu’on sacrifie.

Si ses dirigeants avaient investi dans des émissions de divertissement
de qualité plutôt que de programmer de médiocres Caméras cachées ou de
pathétiques Drôles de vidéos, le Conseil de la radiodiffusion et des
télécommunications canadiennes (CRTC) n’aurait sans doute pas été
obligé, hier, d’élargir la notion de télévision généraliste au point,
malheureusement, de la vider de toute substance; au point de faire de
l’information un service minimal.

[node:ad]