Mise au point du Consortium canadien de recherche sur les médias concernant une note de lecture publiée sur le site de Projet J le 27 février.

 

Mise au point concernant l’article «Le Consortium canadien de recherche sur les médias est-il au profit des entreprises privées?» publié sur le site de Projet J le 27 février.

La note de lecture, préparée par Carolane Gratton et Marc-François Bernier de l’Université d’Ottawa, porte sur un article de Marc Edge paru dans la revue Canadian Journal of Communication concernant le Consortium canadien de recherche sur les médias (CCRM), une organisation dont le Centre d’études sur les médias est partenaire.

Nous ne partageons aucunement les opinions émises par M.Edge au sujet de la supposée complaisance dont le CCRM aurait fait preuve envers les entreprises privées. Mais toutes les opinions ont droit de cité, cela ne peut qu’enrichir les débats, pourvu que les faits invoqués à leur soutien soient exacts. Nos collègues anglophones répondront à M. Edge dans la revue où il a publié son article, s’ils jugent utile de le faire.

[node:ad]

En revanche, les auteurs concluent leur note, en s’écartant du texte de M. Edge et en affirmant que le Consortium opérerait désormais sous l’appellation de Media Research. Ils citent des propos qu’ils ont trouvés sur le site Internet de cette organisation et laissent entendre que le Consortium a changé d’orientation et se consacre à la recherche au service des objectifs économiques des entreprises. Cela est faux et les lecteurs de Projet J doivent en être informés.

Le Consortium n’a rien à voir avec ce groupe Media Research et son nom apparaît sur ce site pour des raisons qui nous sont inconnues. Le Consortium œuvre à faire corriger rapidement cette situation. La prudence la plus élémentaire devant ce site bizarre et aux orientations annoncées si différentes de celles du Consortium et une simple vérification auraient évité une erreur déplorable pour tous. Il est regrettable que nos collègues d’Ottawa n’aient pas menées les vérifications appropriées à ce sujet.

Pierre Trudel, professeur
Directeur du Centre d'études sur les médias
Titulaire de la Chaire L.R. Wilson sur le droit des technologies de l'information et du commerce électronique
Centre de recherche en droit public
Faculté de droit
Université de Montréal