Le Journal Mitoyen s’intéresse à la fois aux sciences de l’information et aux sciences pures. Pourquoi ce mélange? Parce que ça m’intéresse, mais aussi parce que ce sont deux mondes qui se connaissent peu et qui pourtant partagent des préoccupations semblables: produire la connaissance d’un côté, l’organiser et la diffuser de l’autre.

Ce «Journal», qui en fait est un blogue, se veut également un terrain d’expérimentation et un répertoire de trouvailles jugées fascinantes.

Le Journal Mitoyen s’intéresse à la fois aux sciences de l’information et aux sciences pures. Pourquoi ce mélange? Parce que ça m’intéresse, mais aussi parce que ce sont deux mondes qui se connaissent peu et qui pourtant partagent des préoccupations semblables: produire la connaissance d’un côté, l’organiser et la diffuser de l’autre.

Ce «Journal», qui en fait est un blogue, se veut également un terrain d’expérimentation et un répertoire de trouvailles jugées fascinantes.

[node:ad]