G.L., Bibliobs.com |

Il
y est question des bagnes de Sibérie et de ce que savait Anna Politkovskaïa, de
l’indépendance de Michel Onfray et de certaines de ses contradictions, ou encore des seigneurs de la drogue au Mexique. Sorj Chalandon revient sur l’assassinat d’un haut
responsable de l’IRA, tandis qu’Emmanuel Carrère part sur les traces d’un
aventurier russe, à la fois romancier culte de Houellebecq, ancien mercenaire en Serbie et opposant au régime de Poutine…

On
le comprend vite: dans le n°1 de «XXI», en librairie ce 17 janvier 2008, les
sujets retenus par Patrick de Saint-Exupéry (rédacteur en chef) sortent souvent
des sentiers battus. Et comme la mise en page est léchée, les articles fort
bien écrits et les illustrations originales, difficile de ne pas tirer son
chapeau à cette revue naissante qui – sans être littéraire au sens le plus convenu du terme – publie à la fois des
journalistes et des écrivains, des photographes et des dessinateurs de BD.
Façon novatrice de rappeler que le journalisme en général, et le reportage en
particulier, peuvent bien être des genres de littérature tout en s’obstinant à nous donner des nouvelles du monde.

Enquêtes, reportages, histoires humaines fondées sur des rencontres humaines… C’est bien avec une essence du journalisme qu’il s’agit ici de renouer. Aux
commandes, Laurent Beccaria – qui est également à la tête des éditions des Arènes – dirige la publication de «XXI». Il s’explique
ici sur les ambitions et la singularité de sa revue dans notre paysage éditorial. En annonçant une «information grand format».


G.L., Bibliobs.com |

Il
y est question des bagnes de Sibérie et de ce que savait Anna Politkovskaïa, de
l’indépendance de Michel Onfray et de certaines de ses contradictions, ou encore des seigneurs de la drogue au Mexique. Sorj Chalandon revient sur l’assassinat d’un haut
responsable de l’IRA, tandis qu’Emmanuel Carrère part sur les traces d’un
aventurier russe, à la fois romancier culte de Houellebecq, ancien mercenaire en Serbie et opposant au régime de Poutine…

On
le comprend vite: dans le n°1 de «XXI», en librairie ce 17 janvier 2008, les
sujets retenus par Patrick de Saint-Exupéry (rédacteur en chef) sortent souvent
des sentiers battus. Et comme la mise en page est léchée, les articles fort
bien écrits et les illustrations originales, difficile de ne pas tirer son
chapeau à cette revue naissante qui – sans être littéraire au sens le plus convenu du terme – publie à la fois des
journalistes et des écrivains, des photographes et des dessinateurs de BD.
Façon novatrice de rappeler que le journalisme en général, et le reportage en
particulier, peuvent bien être des genres de littérature tout en s’obstinant à nous donner des nouvelles du monde.

Enquêtes, reportages, histoires humaines fondées sur des rencontres humaines… C’est bien avec une essence du journalisme qu’il s’agit ici de renouer. Aux
commandes, Laurent Beccaria – qui est également à la tête des éditions des Arènes – dirige la publication de «XXI». Il s’explique
ici sur les ambitions et la singularité de sa revue dans notre paysage éditorial. En annonçant une «information grand format».

[node:ad]