AFP |

PARIS7 (AFP) — Ils viennent d’une presse écrite mal en point et
pensent qu’internet peut redonner du tonus au journalisme indépendant
et d’enquête : après le site Rue 89, lancé par des anciens de
Libération, MediaPart, le projet d’Edwy Plenel, prend tournure tandis
que le site Bakchich se dévoile.

Edwy Plenel, ancien directeur de
la rédaction du quotidien Le Monde, organisait mercredi une soirée de
présentation de son projet de site d’information payant MediaPart.fr.
“Nous sommes au début de l’aventure. Le journal en ligne ne devrait pas
être lancé avant mars 2008”, a indiqué à l’AFP M. Plenel. “Nous
préférons partir avec les reins solides”, a-t-il déclaré.

“D’ici
la fin de l’année, nous aurons réuni 3 millions d’euros”, ajoute le
journaliste qui s’est fixé un objectif de 4 millions d’euros pour
mettre le projet sur de bons rails.


AFP |

PARIS7 (AFP) — Ils viennent d’une presse écrite mal en point et
pensent qu’internet peut redonner du tonus au journalisme indépendant
et d’enquête : après le site Rue 89, lancé par des anciens de
Libération, MediaPart, le projet d’Edwy Plenel, prend tournure tandis
que le site Bakchich se dévoile.

Edwy Plenel, ancien directeur de
la rédaction du quotidien Le Monde, organisait mercredi une soirée de
présentation de son projet de site d’information payant MediaPart.fr.
“Nous sommes au début de l’aventure. Le journal en ligne ne devrait pas
être lancé avant mars 2008”, a indiqué à l’AFP M. Plenel. “Nous
préférons partir avec les reins solides”, a-t-il déclaré.

[node:ad]

“D’ici
la fin de l’année, nous aurons réuni 3 millions d’euros”, ajoute le
journaliste qui s’est fixé un objectif de 4 millions d’euros pour
mettre le projet sur de bons rails.