Benoît Raphaël, Le Post.fr |

Nous avons construit Le Post comme une radio, car la radio est sans doute le média qui se rapproche le plus de la dynamique de conversation du web2.0 (ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’on a comparé les blogs aux premières radios libres) et de la dimension “live” du Net.

Nous voulions un site qui se rapproche le plus possible du quotidien et du rythme de ses lecteurs: la Une devait aborder les sujets de conversation du moment, ceux que l’on évoque à la machine à café: l’info générale, mais aussi le dernier fait-divers, l’actu locale, l’émission de télé de la veille, un grand débat de société ou le buzz du jour. C’est de cette volonté de coller aux conversations des internautes que découle la dynamique participative.

Benoît Raphaël, Le Post.fr |

Nous avons construit Le Post comme une radio, car la radio est sans doute le média qui se rapproche le plus de la dynamique de conversation du web2.0 (ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’on a comparé les blogs aux premières radios libres) et de la dimension “live” du Net.

Nous voulions un site qui se rapproche le plus possible du quotidien et du rythme de ses lecteurs: la Une devait aborder les sujets de conversation du moment, ceux que l’on évoque à la machine à café: l’info générale, mais aussi le dernier fait-divers, l’actu locale, l’émission de télé de la veille, un grand débat de société ou le buzz du jour. C’est de cette volonté de coller aux conversations des internautes que découle la dynamique participative.

[node:ad]