Paul Journet, La Presse |

Alors que commencent aujourd’hui l’abolition de l’information à TQS ainsi que les audiences du CRTC sur l’avenir de la chaîne, les frères Rémillard s’expliquent dans nos pages Forum.

Les patrons de Remstar, acquéreur du Mouton noir, y justifient la
disparition du service de l’information et la mise à pied de ses 270
employés.

«Licencier est un geste qui reflète l’échec d’une
entreprise. Mais cet échec n’est pas le nôtre. (…) Nous ne faisons que
tenter de ressusciter une entreprise cliniquement morte», écrivent-ils.


Paul Journet, La Presse |

Alors que commencent aujourd’hui l’abolition de l’information à TQS ainsi que les audiences du CRTC sur l’avenir de la chaîne, les frères Rémillard s’expliquent dans nos pages Forum.

Les patrons de Remstar, acquéreur du Mouton noir, y justifient la
disparition du service de l’information et la mise à pied de ses 270
employés.

«Licencier est un geste qui reflète l’échec d’une
entreprise. Mais cet échec n’est pas le nôtre. (…) Nous ne faisons que
tenter de ressusciter une entreprise cliniquement morte», écrivent-ils.

[node:ad]