Presse Canadienne, Toronto

Un journaliste ayant refusé de révéler l’identité d’une
source a vu sa condamnation pour outrage au tribunal être renversée,
lundi. La décision est perçue comme une victoire par l’Association
canadienne des journaux, qui croit toutefois que la protection des
sources confidentielles devrait faire l’objet d’une législation.

Presse Canadienne, Toronto

[node:ad]

Un journaliste ayant refusé de révéler l’identité d’une
source a vu sa condamnation pour outrage au tribunal être renversée,
lundi. La décision est perçue comme une victoire par l’Association
canadienne des journaux, qui croit toutefois que la protection des
sources confidentielles devrait faire l’objet d’une législation.