Blogue MédiaBiz

Le quotidien gratuit lancé par les «lockoutés» du Journal de Québec sera bientôt accessible sur Internet. Et en prime, pour les lecteurs de MediaBiz, la dernière version en PDF.

Le 22 avril dernier, les collègues du quotidien le Journal de Québec, ont vu leur employeur Québécor décréter un lock-out qui depuis, perdure. Faute de journalistes, le journal est depuis ce temps produit par des employés cadres. Toutefois, en cette ère où les technologies permettent à David d’affronter Goliath, les «lockoutés» ont créé la surprise: ils ont lancé moins de 48 heures après le début du conflit le MédiaMatinQuébec, un quotidien de belle facture distribué gratuitement.

La stratégie de Québécor qui pensait mettre au pas ses journalistes en forçant la mise en place de sa politique de convergence s’est retournée contre elle. En effet, le succès est instantané et les citoyens de Québec adoptent avec force ce nouveau venu sur la scène médiatique.

Blogue MédiaBiz

Le quotidien gratuit lancé par les «lockoutés» du Journal de Québec sera bientôt accessible sur Internet. Et en prime, pour les lecteurs de MediaBiz, la dernière version en PDF.

Le 22 avril dernier, les collègues du quotidien le Journal de Québec, ont vu leur employeur Québécor décréter un lock-out qui depuis, perdure. Faute de journalistes, le journal est depuis ce temps produit par des employés cadres. Toutefois, en cette ère où les technologies permettent à David d’affronter Goliath, les «lockoutés» ont créé la surprise: ils ont lancé moins de 48 heures après le début du conflit le MédiaMatinQuébec, un quotidien de belle facture distribué gratuitement.

La stratégie de Québécor qui pensait mettre au pas ses journalistes en forçant la mise en place de sa politique de convergence s’est retournée contre elle. En effet, le succès est instantané et les citoyens de Québec adoptent avec force ce nouveau venu sur la scène médiatique.

[node:ad]