Paul Cauchon, Le Devoir |

Comme chroniqueur médias, la question que je me fais poser le plus
souvent depuis la période des Fêtes est la suivante: «Que va-t-il
arriver avec TQS?»

N’étant pas devin, je n’ai aucune réponse à offrir. J’ai cherché dans
les articles publiés depuis trois semaines dans la presse québécoise,
ainsi que sur les multiples blogues, si quelqu’un avait émis une bonne
idée pour relancer la chaîne. Je n’ai rien trouvé de concret. Bien sûr,
l’ancien dirigeant de la chaîne Adrien Pouliot a bien proposé de
fusionner TQS avec Télé-Québec, mais ça serait aussi absurde que
d’avoir une «sexy cam» chez Passe-Partout.


Paul Cauchon, Le Devoir |

Comme chroniqueur médias, la question que je me fais poser le plus
souvent depuis la période des Fêtes est la suivante: «Que va-t-il
arriver avec TQS?»

N’étant pas devin, je n’ai aucune réponse à offrir. J’ai cherché dans
les articles publiés depuis trois semaines dans la presse québécoise,
ainsi que sur les multiples blogues, si quelqu’un avait émis une bonne
idée pour relancer la chaîne. Je n’ai rien trouvé de concret. Bien sûr,
l’ancien dirigeant de la chaîne Adrien Pouliot a bien proposé de
fusionner TQS avec Télé-Québec, mais ça serait aussi absurde que
d’avoir une «sexy cam» chez Passe-Partout.
[node:ad]