Divertissement.org

L’Observatoire du droit du divertissement s’intéresse aux arts, à la culture et aux médias par le biais d’une veille juridique
qui porte notamment sur la liberté d’expression, les contraintes
légales touchant les industries de la culture et de la communication et
les politiques culturelles.


Le droit du divertissement – dans les pays anglo-saxons, on parle d’entertainment law – est le nom générique généralement accepté pour décrire plusieurs champs de pratiques légales. Le droit du divertissement2 regroupe essentiellement le droit d’auteur (ou droit de la propriété littéraire et artistique), le droit de la communication et des médias, le droit de la culture et des industries culturelles
et le droit de la publicité et des marques de commerce; quatre secteurs
du droit auxquels peut également se greffer le droit des sports.
L’Observatoire du droit du divertissement ne s’intéresse pour l’instant
qu’aux trois premiers secteurs, en plus de la déontologie et de l’éthique journalistiques.

* Le site offre une riche banque de liens (page d’accueil) ainsi que des bibliographies d’intérêt dans ses sections ‘Communication’ et ‘Déontologie’.



Divertissement.org

L’Observatoire du droit du divertissement s’intéresse aux arts, à la culture et aux médias par le biais d’une veille juridique
qui porte notamment sur la liberté d’expression, les contraintes
légales touchant les industries de la culture et de la communication et
les politiques culturelles.


Le droit du divertissement – dans les pays anglo-saxons, on parle d’entertainment law – est le nom générique généralement accepté pour décrire plusieurs champs de pratiques légales. Le droit du divertissement2 regroupe essentiellement le droit d’auteur (ou droit de la propriété littéraire et artistique), le droit de la communication et des médias, le droit de la culture et des industries culturelles
et le droit de la publicité et des marques de commerce; quatre secteurs
du droit auxquels peut également se greffer le droit des sports.
L’Observatoire du droit du divertissement ne s’intéresse pour l’instant
qu’aux trois premiers secteurs, en plus de la déontologie et de l’éthique journalistiques.

* Le site offre une riche banque de liens (page d’accueil) ainsi que des bibliographies d’intérêt dans ses sections ‘Communication’ et ‘Déontologie’.

[node:ad]