Michel Therrien, Le Soleil

TQS se vantait depuis quelques années d’être l’alternative en information, d’aller là où les autres ne vont pas. Pourtant, le Mouton noir revient cet automne à «un bulletin traditionnel», à 22h, délaissant les nouvelles commentées, sa marque de commerce depuis l’arrivée de Jean-Luc Mongrain il y a bientôt 10 ans.

Le nouveau patron de l’information depuis décembre, Réal Germain, un ancien de TVA, ne s’en cache pas: il veut des vraies nouvelles à 22h, comme chez son ancien employeur. «Ça se fait aux États-Unis et partout», plaide-t-il.

Michel Therrien, Le Soleil

TQS se vantait depuis quelques années d’être l’alternative en information, d’aller là où les autres ne vont pas. Pourtant, le Mouton noir revient cet automne à «un bulletin traditionnel», à 22h, délaissant les nouvelles commentées, sa marque de commerce depuis l’arrivée de Jean-Luc Mongrain il y a bientôt 10 ans.

Le nouveau patron de l’information depuis décembre, Réal Germain, un ancien de TVA, ne s’en cache pas: il veut des vraies nouvelles à 22h, comme chez son ancien employeur. «Ça se fait aux États-Unis et partout», plaide-t-il.
[node:ad]