Michel Dumais, Blogue MédiaBiz |

Le nouveau propriétaire du Wall Street Journal prédit une avenir sombre pour les journaux imprimés… mais affirme que cela constitue une formidable opportunité pour le grand quotidien économique américain.

Transportez-vous 20 ans dans le futur et essayez d’imaginer votre journal du matin.

Heu…

Vous le voyez comment? La notion même de quotidien papier sera-t-elle
surannée? Parlerons-nous plutôt de canaux d’informations accessible
soit par un appareil électronique quelconque? Le papier existera t-il
encore?

Et bien si l’on en croit le grand patron du conglomérat News Corp., Rupert Murdoch, tous les quotidiens américains devraient connaître des problèmes au point où il ne sera plus viable de les imprimer. Et tout ceci, dans un avenir prochain, soit au cours des 10 prochaines années.

Michel Dumais, Blogue MédiaBiz |

Le nouveau propriétaire du Wall Street Journal prédit une avenir sombre pour les journaux imprimés… mais affirme que cela constitue une formidable opportunité pour le grand quotidien économique américain.

Transportez-vous 20 ans dans le futur et essayez d’imaginer votre journal du matin.

Heu…

Vous le voyez comment? La notion même de quotidien papier sera-t-elle
surannée? Parlerons-nous plutôt de canaux d’informations accessible
soit par un appareil électronique quelconque? Le papier existera t-il
encore?

Et bien si l’on en croit le grand patron du conglomérat News Corp., Rupert Murdoch, tous les quotidiens américains devraient connaître des problèmes au point où il ne sera plus viable de les imprimer. Et tout ceci, dans un avenir prochain, soit au cours des 10 prochaines années.

[node:ad]