Pascal Lapointe, Agence Science-Presse |

Il a beaucoup été question d’intersections,
de rencontres, voire de collisions entre des univers qui s’ignorent ou
se connaissent très mal, lors du congrès sur les blogues en science.
Pourquoi cela? Parce que de nombreux blogueurs semblent soudain
découvrir le pouvoir qu’ils ont de lier la science avec la société —et
les limites de ce pouvoir face aux grands médias.

« Nous pensons qu’il y a quelque chose de fondamentalement erroné avec la science aujourd’hui, parce que trop souvent, elle n’arrive pas à se connecter avec le reste de la société », avait lancé quelques jours plus tôt, le journaliste scientifique Chris Mooney sur son blogue, en guise de préparation à la conférence qu’il allait donner samedi après-midi, lors du deuxième congrès annuel Science blogging, en Caroline du Nord.


Pascal Lapointe, Agence Science-Presse |

Il a beaucoup été question d’intersections,
de rencontres, voire de collisions entre des univers qui s’ignorent ou
se connaissent très mal, lors du congrès sur les blogues en science.
Pourquoi cela? Parce que de nombreux blogueurs semblent soudain
découvrir le pouvoir qu’ils ont de lier la science avec la société —et
les limites de ce pouvoir face aux grands médias.

« Nous pensons qu’il y a quelque chose de fondamentalement erroné avec la science aujourd’hui, parce que trop souvent, elle n’arrive pas à se connecter avec le reste de la société », avait lancé quelques jours plus tôt, le journaliste scientifique Chris Mooney sur son blogue, en guise de préparation à la conférence qu’il allait donner samedi après-midi, lors du deuxième congrès annuel Science blogging, en Caroline du Nord.

[node:ad]