David Desjardins, Voir Québec |

La virulente sortie de François Avard à propos de la multiplication des
chroniqueurs aux discutables vertus aura au moins servi à quelque
chose: une sorte d’examen de conscience collectif. Se sentant interpellé, mon collègue Steve Proulx, qui sévit sous la rubrique Médias dans notre édition montréalaise, y est allé d’une entrée à son blogue intitulée «Pourquoi chroniquer?». Si j’y reviens ici, c’est que j’ai assez aimé sa manière de décrire la fonction qui, selon lui, se rapproche de la cartographie.

David Desjardins, Voir Québec |

La virulente sortie de François Avard à propos de la multiplication des
chroniqueurs aux discutables vertus aura au moins servi à quelque
chose: une sorte d’examen de conscience collectif. Se sentant interpellé, mon collègue Steve Proulx, qui sévit sous la rubrique Médias dans notre édition montréalaise, y est allé d’une entrée à son blogue intitulée «Pourquoi chroniquer?». Si j’y reviens ici, c’est que j’ai assez aimé sa manière de décrire la fonction qui, selon lui, se rapproche de la cartographie.

[node:ad]