Richard Therrien, Cyberpresse |

Chaque fois qu’un grand réseau fait son autopromotion dans son bulletin de nouvelles, que ce soit à Radio-Canada ou à TVA, le malaise est profond. Rappelez-vous quand Cheila du Banquier est allée chez Sophie Thibault le soir de sa victoire à 22h, quand Maritza de Star Académie avait accordé une entrevue à Pierre Bruneau, quand des lofteurs évincés rendaient visite à Jean-Luc Mongrain au Grand journal de TQS. Ou plus récemment quand on a consacré la chronique culturelle du TVA 17 heures à la première des Auditions de Star Académie.

Richard Therrien, Cyberpresse |

Chaque fois qu’un grand réseau fait son autopromotion dans son bulletin de nouvelles, que ce soit à Radio-Canada ou à TVA, le malaise est profond. Rappelez-vous quand Cheila du Banquier est allée chez Sophie Thibault le soir de sa victoire à 22h, quand Maritza de Star Académie avait accordé une entrevue à Pierre Bruneau, quand des lofteurs évincés rendaient visite à Jean-Luc Mongrain au Grand journal de TQS. Ou plus récemment quand on a consacré la chronique culturelle du TVA 17 heures à la première des Auditions de Star Académie.

[node:ad]