Robert Jasmin, Neuville, Le Devoir |

Acclamé par la foule irakienne, le journaliste Muntazer al-Zaidi est effectivement un héros. En lançant ses souliers à la tête de George W. Bush, cet homme a réussi à rappeler de façon très explicite à l’opinion mondiale que le président américain n’est qu’un criminel et un menteur.

Depuis que le journaliste a posé son geste, tous les médias de la
planète ont rappelé les outrages d’Abou Ghraib, les bombardements de
civils, la destruction d’un pays, le choléra, enfin, l’oeuvre complète
d’un président voyou. Comme quoi une paire de souliers bien placée peut
avoir comme effet de réveiller l’ensemble du monde journalistique, de
rafraîchir les mémoires et de raviver le courage de certains.

Robert Jasmin, Neuville, Le Devoir |

Acclamé par la foule irakienne, le journaliste Muntazer al-Zaidi est effectivement un héros. En lançant ses souliers à la tête de George W. Bush, cet homme a réussi à rappeler de façon très explicite à l’opinion mondiale que le président américain n’est qu’un criminel et un menteur.

Depuis que le journaliste a posé son geste, tous les médias de la
planète ont rappelé les outrages d’Abou Ghraib, les bombardements de
civils, la destruction d’un pays, le choléra, enfin, l’oeuvre complète
d’un président voyou. Comme quoi une paire de souliers bien placée peut
avoir comme effet de réveiller l’ensemble du monde journalistique, de
rafraîchir les mémoires et de raviver le courage de certains.

[node:ad]