Martin Croteau, La Presse |

Est-ce un signe de l’exaspération des Québecois à l’égard de l’hiver, ou le reflet de réels problèmes administratifs? Pendant que la neige continue de s’accumuler à un rythme phénoménal sur l’est du pays, les médias du Québec consacrent un espace record aux problèmes de déneigement. Une couverture gigantesque lorsqu’on la compare à celle des journaux du Canada anglais.

Pour un seul article sur le déneigement dans un journal du Canada anglais, on en compte 30 au Québec, a constaté la firme Influence Communication après avoir analysé l’actualité des dernières semaines. Elle a également observé trois fois plus d’attention médiatique à ce phénomène en radio et en télévision ici. Aux États-Unis et en Europe, le sujet est presque absent du radar.

«La seule véritable polarisation qu’on a eue autour d’un dossier d’information, c’est la tempête de neige», explique le président de la firme, Jean-François Dumas.

Martin Croteau, La Presse |

Est-ce un signe de l’exaspération des Québecois à l’égard de l’hiver, ou le reflet de réels problèmes administratifs? Pendant que la neige continue de s’accumuler à un rythme phénoménal sur l’est du pays, les médias du Québec consacrent un espace record aux problèmes de déneigement. Une couverture gigantesque lorsqu’on la compare à celle des journaux du Canada anglais.

Pour un seul article sur le déneigement dans un journal du Canada anglais, on en compte 30 au Québec, a constaté la firme Influence Communication après avoir analysé l’actualité des dernières semaines. Elle a également observé trois fois plus d’attention médiatique à ce phénomène en radio et en télévision ici. Aux États-Unis et en Europe, le sujet est presque absent du radar.

«La seule véritable polarisation qu’on a eue autour d’un dossier d’information, c’est la tempête de neige», explique le président de la firme, Jean-François Dumas.

[node:ad]