Isabelle Porter, Le Devoir (sur abonnement) |

Les chaînes de télévision québécoises n’ont pas couvert la mission canadienne en Afghanistan de la même manière que leurs équivalents canadiens-anglais, selon une petite étude rendue publique hier lors du Congrès de l’Acfas.

«Si le traitement est différent, c’est que les médias s’adressent à des groupes distincts qui ont des préoccupations différentes», a expliqué Emmanuelle de Mer, de l’Université d’Ottawa, à propos des résultats de sa maîtrise dirigée par le professeur Marc-François Bernier.




Isabelle Porter, Le Devoir (sur abonnement) |

Les chaînes de télévision québécoises n’ont pas couvert la mission canadienne en Afghanistan de la même manière que leurs équivalents canadiens-anglais, selon une petite étude rendue publique hier lors du Congrès de l’Acfas.

«Si le traitement est différent, c’est que les médias s’adressent à des groupes distincts qui ont des préoccupations différentes», a expliqué Emmanuelle de Mer, de l’Université d’Ottawa, à propos des résultats de sa maîtrise dirigée par le professeur Marc-François Bernier.


[node:ad]