Le congrès annuel de la Fédération
professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) s’ouvre
aujourd’hui à l’hôtel Hyatt Regency de Montréal sous le thème «un
contre-pouvoir à assumer». ProjetJ
et la Fondation pour le journalisme canadien y offrirons un cocktail en partenariat avec le Conseil
supérieur de la langue française.

Le congrès annuel de la Fédération
professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) s’ouvre
aujourd’hui à l’hôtel Hyatt Regency de Montréal sous le thème «un
contre-pouvoir à assumer».

Cet événement annuel est une occasion
unique pour les professionnels de se retrouver et de faire du
réseautage. Les artisans, les étudiants et les observateurs du milieu
journalistique sont donc attendus en grand nombre pour participer à de nombreux
ateliers, débats et conférences, ainsi qu’aux assemblées générales
de la fédération et du Conseil de presse.

Vous êtes un lecteur de ProjetJ et vous
souhaitez rencontrer la petite équipe qui porte l’Observatoire du
journalisme? Venez nous rencontrer samedi à partir de 17h30 au
cocktail que nous offrons en partenariat avec le Conseil supérieur
de la langue française. Y seront présents Michel Dumais, Anne
Caroline Desplanques, Colette Brin et François Taschereau.

Vous pourrez également suivre nos
pérégrinations tout au long du week-end sur notre fil Twitter
@projetj. Nous tenterons d’y faire une couverture complète du
congrès.

Pour en savoir plus sur le congrès
voir notre texte (les journalistes d’ici sont-ils revendicateurs?) et
le programme sur le site de la FPJQ.

[node:ad]