Colette Brin, ProjetJ |

Dans un numéro consacré au thème “Parler politique en ligne”, la revue française Réseaux explore les considérations démocratiques du Web 2.0, à la lumière de travaux récents d’origines diverses.

Extrait du texte de présentation (accessible sans frais): “Bien que la discussion politique soit depuis longtemps considérée par les théoriciens comme un élément constitutif de la démocratie, peu de recherches empiriques la documentent. En tant que mode de participation politique, elle est, par exemple, beaucoup moins étudiée que les autres types de participation comme l’acte électoral, l’adhésion à une organisation partisane ou les manifestations, et semble constituer, selon l’expression de Bennett et al., un « territoire inexploré ».”


Colette Brin, ProjetJ |

Dans un numéro consacré au thème “Parler politique en ligne”, la revue française Réseaux explore les considérations démocratiques du Web 2.0, à la lumière de travaux récents d’origines diverses.

Extrait du texte de présentation (accessible sans frais): “Bien que la discussion politique soit depuis longtemps considérée par les théoriciens comme un élément constitutif de la démocratie, peu de recherches empiriques la documentent. En tant que mode de participation politique, elle est, par exemple, beaucoup moins étudiée que les autres types de participation comme l’acte électoral, l’adhésion à une organisation partisane ou les manifestations, et semble constituer, selon l’expression de Bennett et al., un « territoire inexploré ».”

[node:ad]